1 KM.

Le confinement mis en place en France pour faire face à la crise du COVID-19 comprenait une règle qui permettait des « déplacements brefs, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile » (https://media.interieur.gouv.fr/deplacement-covid-19/).

En suivant cette règle, j’ai tracé sur une carte un cercle d’un kilomètre de rayon autour de mon lieu de résidence et j’ai décidé d’emprunter tous les chemins existants pour rejoindre cette limite imposée. À l’endroit où mon chemin croisait la frontière, j’ai dessiné au sol la ligne du cercle. Une fois la limite légale de mes mouvements tracée, je faisait demi-tour pour rentrer à mon domicile avant que le temps limite d’une heure ne se soit écoulé.

Le résultat sont des fragments de cercle délimitant ma frontière personnelle. La distance étant définie par la position du domicile, chaque personne a une frontière différente. Mon but était de parcourir tous les chemins publics possibles pour atteindre cette frontière intangible et y contempler cet au delà temporairement inaccessible.

J’ai terminé le projet 1 KM. le 10 mai 2020, un jour avant le déconfinement en France. J’ai atteint 21 points frontières et parcouru près d’une soixantaine de kilomètres.

Une vaste documentation est diponible ci-dessous. Vous pouvez cliquer sur les images pour les voir en grand.



P1

Distance depuis le domicile en ligne droite : 1 km
Distance depuis le domicile à pied : 1,4 km
36 minutes aller-retour

P2

Distance depuis le domicile en ligne droite : 1 km
Distance depuis le domicile à pied : 1,3 km
32 minutes aller-retour

P3

Distance depuis le domicile en ligne droite : 1 km
Distance depuis le domicile à pied : 1,7 km
44 minutes aller-retour

P4

Distance depuis le domicile en ligne droite : 1 km
Distance depuis le domicile à pied : 1,3 km
32 minutes aller-retour

P5

Distance depuis le domicile en ligne droite : 1 km
Distance depuis le domicile à pied : 1,5 km
44 minutes aller-retour

P6

Distance depuis le domicile en ligne droite : 1 km
Distance depuis le domicile à pied : 1,2 km
38 minutes aller-retour

P7

Distance depuis le domicile en ligne droite : 1 km
Distance depuis le domicile à pied : 1,4 km
44 minutes aller-retour

P8

Distance depuis le domicile en ligne droite : 1 km
Distance depuis le domicile à pied : 1,5 km
46 minutes aller-retour

P9

Distance depuis le domicile en ligne droite : 1 km
Distance depuis le domicile à pied : 1,6 km
46 minutes aller-retour

P10

Distance depuis le domicile en ligne droite : 1 km
Distance depuis le domicile à pied : 1,7 km
44 minutes aller-retour

P11

Distance depuis le domicile en ligne droite : 1 km
Distance depuis le domicile à pied : 1,7 km
42 minutes aller-retour

P12

Distance depuis le domicile en ligne droite : 1 km
Distance depuis le domicile à pied : 1,6 km
42 minutes aller-retour

P13

Distance depuis le domicile en ligne droite : 1 km
Distance depuis le domicile à pied : 2,1km
50 minutes aller-retour

P14

Distance depuis le domicile en ligne droite : 1 km
Distance depuis le domicile à pied : 1,6km
42 minutes aller-retour

P15

Distance depuis le domicile en ligne droite : 1 km
Distance depuis le domicile à pied : 1,4km
36 minutes aller-retour

P16

Distance depuis le domicile en ligne droite : 1 km
Distance depuis le domicile à pied : 1,3km
35 minutes aller-retour

P17

Distance depuis le domicile en ligne droite : 1 km
Distance depuis le domicile à pied : 1,4km
34 minutes aller-retour

P18

Distance depuis le domicile en ligne droite : 1 km
Distance depuis le domicile à pied : 1,8km
45 minutes aller-retour

P19

Distance depuis le domicile en ligne droite : 1 km
Distance depuis le domicile à pied : 1,7km
38 minutes aller-retour

P20

Distance depuis le domicile en ligne droite : 1 km
Distance depuis le domicile à pied : 2,1km
52 minutes aller-retour

P21

Distance depuis le domicile en ligne droite : 1 km
Distance depuis le domicile à pied : 1,4km
36 minutes aller-retour

Funambuls

Désolé, cet article n’est pas encore disponible en français.
En attendant, vous pouvez toujours le lire en English ou en Español.

Casal Solleric
Passeig del Born 27, Palma de Mallorca, Spain
April 2018

Curated by Jordi Pallarès

Mouldings:

Palma is full of architectural and decorative elements as interesting as they are peculiar. The artist select some of them to reproduced the space they generate cutting the three-dimensional negative space of these geometric fragments. They are shapes that one could easily touch and perfectly recognize with his finger. Wooden mouldings that the artist makes us locate and fit in while we discover others. A different look on the city aesthetic.

Rub:

One of the smallest street in the city has been intervened by the artist. Blue, red and green. The participants have to find it, rub their black backpacks on it and impregnate them with these colors. A dust that they will release immediately on the exhibition space walls with another body rub. A loading and downloading exercise where the contact of the body with the wall connects us with the city activity and leave some traces that talk about our presence in it. A subtle collective “pollination” that, beyond the possible accidents, wants to eliminate borders between indoor and outdoor while it gives back respect to the others and towards what’s on our back.

Random Itineraries:

By throwing a dice you can randomly stroll around the city. Randomness leads us into streets that we don’t usualy know while we’re playing and tracing the generated itinerary on a map. Absurd and persistent, open or closed, these broken lines show our activity when we act as funambulist. Geometric and irregular routes that, magnifying their scale, are reassigned and reinterpreted by the artist in the exhibition space.

Petrogliphs:

Following clues, the idea is to find images or signs that others carved in the walls’ stones. A calcareous stone typical from the Balearic Islands that register every type of interventions and erosion of the passing time. Walls where suggestive anonymous traces are detected and reproduced on paper. An activity that gives the opportunity to discover incisions as footprints accumulated by those that coincided in the same place transcending (beyond) time.

Chalk Line:

This activity consists in the making of a collective, generative and random mural drawing full of uncertain straight lines. Using the chalk line as a classic tool used in construction work, each participant marks a line that is the result of joining the coordinates of two points. Dice randomness choose the length and inclination of each line while the whip of the historic blue pigment marks the wall. The same pigment that is used to whitened clothes. Personalized distances that are traced with tension and liable to be returned to the street.

Exhibition view:

 

Pictures: Jordi Pallarès, Yago Marqués and Eltono
Graphic design: Javier Siquier

 

 

X Miami

Composition sur bâtiment
Miami, États-Unis
Projet commissionné par Biinary Studios
07/2018

 

Un grand merci à @golden305 !
Photos : Diana @parcialmentenublada

Trames I & II

Composition sur tramway
Échappées d’art, Angers, France
Projet commissionné par Winterlong gallery
Été 2018

Photos: Thierry Bonnet – Ville d’Angers

“7Y7R7B”

Système génératif d’impression avec blocs de bois
Série de 8 monotypes
Imprimés chez Center Street Studio, Boston, MA, États-Unis
Novembre 2017

www.centerstreetstudio.com

En vente exclusivement chez www.centerstreetstudio.com

Résidence Palma

Festival Palma
Le Pavillon, Caen, France
Mars 2018

www.palmafestival.com

Résidence de 15 jours au Pavillon sur la pointe de la presqu’île de Caen.

Tourbillons :

Un jour, en traversant le barrage de l’Orne (un pont barrage construit en 1908 qui sert à réguler la marée), j’ai réalisé que devant chaque porte, du côté aval, l’eau formait de très puissants tourbillons. Quand je suis retourné sur le barrage le jour suivant, j’ai remarqué que les débris qui flottaient la veille étaient toujours en train de tourner au même endroit. J’ai compris que les tourbillons étaient si puissants que les objets pris dedans n’avaient que très peu de chance de s’échapper. J’ai donc eu l’idée d’y jeter des œuvres et d’observer ce qui allait se passer. Après 5 jours j’ai décidé de les récupérer et, non sans difficultés, j’ai réussi à les repêcher et à les rapporter à l’espace d’exposition.

Parcours aléatoires :

Le Pavillon, lieu de ma résidence et d’exposition de ses résultats, est situé au cœur de la Pointe de la presqu’île de Caen. C’est un territoire particulièrement intéressant, il est entouré d’eau (par le bassin St. Pierre, le canal de Caen à la mer, l’Orne et le canal Victor Hugo) et est en pleine transformation, alternant constructions modernes, vielles usines, bâtiments abandonnés, espaces verts planifiés et terrains vagues. Un espace dégagé, bien défini et propice à la déambulation aléatoire.

Pour cet exercice, j’ai défini 23 points sur le territoire à des endroits clés (angles de bâtiment, croisements, coins). Le but étant de marcher d’un point à un autre en choisissant aléatoirement le point suivant. Le parcours commence au point n.º1, passe par 10 points et termine à nouveau au point n.º1. Le résultat de chaque parcours a ensuite été matérialisé en bois coupé au laser avec l’aide du Fablab local au Dôme. Ils ont ensuite été peints et exposés au Pavillon. J’ai personnellement tracé 11 parcours et 6 ont été tracés par les participants d’un atelier au Fablab. Chaque sculpture représente un trajet de 30 à 40 minutes sur une distance de 2 à 3 km.

Modo n.º16

Peinture participative et générative
Quartier de la Grette
Besançon, France 04/2017

10 jours avec 180 participants – projet organisé par l’association Juste Ici dans le cadre d’un CLEA avec les écoles primaires de la Butte et de la Grette.

Merci à toute l’équipe de Juste Ici, aux volontaires, à la MJC Grette-Butte, aux résidents des 408, aux enseignants et surtout à tous les élèves des écoles de la Butte et de la Grette.

Modo n.º38

Modo n.º38

07/2020, peinture murale générative commissionnée par le Centre Pompidou à Paris, France
1 KM.

1 KM.

06/2020, Belvès, France
CSB n.º25

CSB n.º25

10/2018, peinture murale à Niort, France
Fault Lines

Fault Lines

06/2019, duo show avec MOMO, Slika, Lyon, France
Yuma Art Center

Yuma Art Center

10/2019, composition sur bâtiment, Yuma, USA
Modo n.º36

Modo n.º36

09/2019, peinture générative, Lyon, France
Meseta

Meseta

07/2019, peinture murale monumentale, Manzanares, Espagne
Corners of(f) Society

Corners of(f) Society

11/2018, exposition collective, Colab Gallery, Weil am Rhein, Allemagne
Funambuls

Funambuls

04/2018, exposition individuelle, Casal Solleric, Palma de Mallorca, Espagne
Modo n.º33

Modo n.º33

12/2018, peinture murale générative et participative, Faculté des Beaux Arts, Madrid, Espagne
CSB n.º25

CSB n.º25

10/2018, peinture murale à Niort, France
CSC Clou Bouchet

CSC Clou Bouchet

10/2018, peinture murale à Niort, France
Modo n.º30

Modo n.º30

10/2018, peinture murale générative à Niort, France
Modo n.º29

Modo n.º29

10/2018, peinture murale générative à Niort, France
"80 Prospect"

“80 Prospect”

Sérigraphie éditée par IDEO Cambridge